Le Top 3 du FC Laon

Qui dit fin d'année, dit bilan ! Pour mettre un point final à cette année, on revient sur trois moments qui ont marqué le club en 2020 !


Nous avons choisi de mettre en avant trois moments, trois événements qui ont touché la vie du club dans sa totalité. Notre but n'est pas ici de faire ressortir des individualités mais bien de représenter fidèlement notre club dans son ensemble.


3. Le meeting de Liévin


Des étoiles plein les yeux !


De nombreux laonnois ont assisté à ce meeting élu « meilleur meeting du monde » en 2020. Certains étaient sur la piste, d’autres dans les tribunes ou dans les couloirs souterrains de l’Arena stade couvert de Liévin. Un beau souvenir pour cette année 2020.


Pour nos jeunes ce meeting a été l’occasion de fouler la même piste que des cadors de l’athlétisme mondial comme Armand Duplantis, Sandi Morris, Pascal Martinot Lagarde ou Adam Kszczot. Clara, Jeanne, Julie et Pauline ont ainsi participé au 4x200m de l’avant programme. Titouan a lui couru le 60m haies. Une expérience unique pour nos jeunes athlètes.


Une grosse vingtaine de laonnois ont également fait le déplacement pour venir assister à ce meeting. Certains ont fait le déplacement en groupe, en famille ou ont profité, pour les plus jeunes, d’un déplacement organisé par le comité de l’Aisne. Beaucoup portés le sweat vert du club. Effet garanti à la télé, on a tous vu du vert !


Claudine était elle dans les coulisses et officiée en tant qu’ « escorte antidopage ».

Et oui, le FC Laon y était…


© Damian Cornette



2. La saison de cross


Le début d’année 2020 a aussi été marqué par la magnifique saison de cross du FC Laon qui signe le retour du club aux avant-postes départementaux.


Les départementaux de cross ont servi de tremplin. Avec 24 médailles (6 en or, 10 en argent et 8 en bronze), le club se classe deuxième du département au challenge Marcel Leclerc. L’ambiance était également au rendez-vous : un beau moment de partage entre générations et de performances.


Ensuite viennent les régionaux de relais cross, épreuve nouvellement intégrée aux championnats de France de cross. L’équipe U20 (junior), composée de Lucas, Zoé, Damian, Marine (ordre de passage) s’est classée deuxième au terme d’une course folle et a décroché son billet pour les France !


Et pour finir en toute beauté, les régionaux de cross où nos laonnois ont fait le show. Emmené par Quentin et Lucas qui s’emparent du titre chez les benjamins et les cadets, le FC Laon se classe premier club axonais. Damian et Delphine y décrochent également leur billet pour les France.


La suite, nous la connaissons tous : la Covid-19 passe par là et les championnats de France de cross ainsi que les rêves de nos athlètes partent en fumée.


Une belle saison de partage, de convivialité et de performances qui restera dans les annales du club.


© Corentin Cornette



1. Le meeting du club


Un meeting qui restera dans les mémoires pour quelques années !


Pour son retour, le meeting du club a été de tous les records : 238 athlètes engagés, 500 spectateurs, des meilleures performances françaises, des records personnels en pagaille, une organisation irréprochable, une communication des résultats innovante…


Pour ne retenir que quelques « moments » qui ont marqué ce meeting, nous pouvons citer le 1500m de Baptiste Guyon, vice champion olympique de la jeunesse, le 3000m du cadet Baptiste Cartieaux ou le 1000m des minimes de Noyon. Les laonnois n’ont pas non plus été en reste avec de nombreux records et de belles performances à la clé.


Ce meeting représente le club dans sa totalité : des bénévoles de tout âge, des entraîneurs, des dirigeants, des juges et jeunes juges, des athlètes, petits et grands. C’est pourquoi, nous avons décider de le placer en tête de notre Top 3.


C’est donc, pour nous, l’occasion de remercier l’ensemble des personnes oeuvrant pour la réussite du club, mais aussi, vous, athlètes, parents ou simple passionnés d’athlétisme pour votre fidélité.

En espérant de tout coeur que cette année 2021 nous réserve encore de belles surprises, des réussites et nous permette de vivre ensemble l’athlétisme.


© Clara Bastos


Par Damian Cornette