Ciné-débat : les violences sexistes et sexuelles dans le sport encore trop taboues

Ce samedi, le club organisait son tout premier ciné-débat consacré aux violences sexistes et sexuelles dans le sport.


Le FC Laon aura osé ! Osé parler d’un sujet trop peu abordé dans le milieu sportif. Osé lancer un pavé dans la mare.


Une vingtaine de personnes sont venues assister à notre événement organisé dans l’auditorium du conservatoire de Laon, gracieusement mis à notre disposition. La diffusion du documentaire a été forte. Le débat a été riche et instructif et les questions de l’assemblée justes et pertinentes.


Le constat est là : les violences sexuelles et sexistes sont encore trop taboues dans notre société et sur notre territoire. La présence d’un faible nombre de spectateurs•trices en est le symptôme. Les résultats sont toutefois présents : un sujet s’est créé hier soir grâce à l’organisation de cet événement. L’enquête parue ce samedi dans L'Union en est la preuve. Le FC Laon est fier d’avoir organisé ce ciné-débat et poursuivra son engagement social et citoyen.


Il le poursuivra par la création, annoncée hier, d’un poste de « déléguée à l’égalité, à la lutte contre les discriminations et les violences sexistes et sexuelles » au sein du comité directeur du club. Léonie L’Honoré endossera ce rôle. Nous revenons vers vous la semaine prochaine pour vous en expliquer les détails.


Le FC Laon Athlétisme prend les devants, anticipe et s’engage en tant qu’acteur citoyen dans les luttes sociétales contemporaines. Et nous espérons vous donner rendez-vous l’année prochaine pour renouveler l’expérience du ciné-débat.


Un grand merci à Emma Oudiou, Ilana Szikman de l’Association Colosse aux pieds d'argile et Jean-Pascal Michaud du SDJES pour leur présence hier soir et leur participation au débat. Merci également à Vincent Guille pour la modération de cette discussion.


© Damian Cornette / FC Laon Athlétisme

© Corentin Cornette / FC Laon Athlétisme

Par Damian Cornette